Où et comment placer votre argent pour en obtenir une rentabilité intéressante ? Dans le contexte actuel de taux bas, l’épargne disponible est très peu rémunérée. L’argent n’est pas cher à emprunter, mais il est aussi très peu générateur de profits.

Améliorer la rentabilité de mon épargne,
de ma trésorerie d’entreprise

1 – Comment améliorer la rentabilité de mes placements ?

Il existe d’autres solutions alliant la sécurité du capital et la rentabilité. Selon la durée du placement désirée et l’objectif visé, l’investissement au capital de PME (Private Equity), les SCPI, les fonds communs de placements (FCPR, FCP, PCPI, FIP…), les fonds à formule, les SICAV foncières, etc…, ne sont que quelques exemples de diversification possible de votre épargne. Afin d’équilibrer vos choix et de déterminer votre profil, faites appel à un professionnel : contactez nos conseillers en gestion de patrimoine.

2 – Comment gérer la trésorerie de mon entreprise ?

Qu’il s’agisse de placements privés ou professionnels, les questions restent identiques. Est-ce risqué ? Puis-je en disposer ? Est-ce rentable ?

Selon votre cahier des charges, une offre de placement d’entreprise sur mesure et dédiée est réalisable en dehors des comptes à terme (CAT) traditionnels. La rentabilité de ces solutions dépendra du temps de placement sur les supports sélectionnés.

3 – Comment vivre avec les intérêts de mes placements ?

Le choix de l’épargnant se porte souvent sur la location immobilière ou le placement financier. Encaisser des loyers ou entretenir un bien immobilier génèrent des charges, et des impôts parfois importants, grevant ainsi la rentabilité de ces placements (entre 2 et 3 % nets constatés dans les grandes villes françaises). Le choix du bien immobilier et son mode de location sont donc déterminants.  Certains placements financiers quant à eux peuvent garantir entre 4 à 5 % de rentes annuelles, dont certains sur une durée viagère.

En résumé :

L’erreur de l’épargnant actuel est de croire que les livrets et autres placements resteront plus sécurisés que tous les autres supports. L’inflation constatée de 2017 à 2019 oscille entre 1 et 2 % en moyenne annuelle, tandis que le livret est en moyenne rémunéré en dessous de 1%, d’où une perte de pouvoir d’achat.