Comment se constituer un patrimoine, puis faire fructifier ce capital ?

Quelle stratégie adopter pour une constitution de patrimoine pérenne et évolutive selon les moments de la vie ?

Lorsque l’on démarre dans la vie, il est parfois difficile d’allier charges courantes et épargne.

Néanmoins, et afin de pouvoir se mettre à l’abri de différentes situations, nous conseillons de commencer la constitution de son patrimoine le plus tôt possible.

Constituer et développer son patrimoine

1 – Quels support de placement privilégier pour créer son patrimoine ?

Nous parlerons ici de diversification, car chaque support de placement revêt ses avantages et ses contraintes. Ainsi pour créer un patrimoine nous pouvons privilégier l’immobilier (résidence principale ou l’investissement locatif) dès lors que les possibilités d’endettement ad hoc sont réunies. Nous déconseillons une création de patrimoine immobilier tant que votre emploi est instable ou incertain. Afin de sélectionner les supports financiers les plus adaptés à la durée souhaitée, il est nécessaire de se poser la question de la diversification. En matière d’assurance vie, il existe aujourd’hui des contrats permettant une disposition quasi immédiate de son capital et des possibilités allant parfois jusqu’à 600 fonds de placement différents.

2 – Quels moyens puis-je consacrer à cette constitution de patrimoine ?

Les moyens à consacrer pour se créer un patrimoine seront aussi liés à la performance des placements sélectionnés. Afin de déterminer le montant des moyens, il convient d’analyser la source de ces moyens et l’emploi des moyens existants. Après analyse, nous nous rendons compte qu’il existe, dans tout foyer, certaines dépenses qui peuvent se transformer rapidement en épargne (contrat d’assurance trop important, renégociation des emprunts, placements non adaptés à la situation actuelle, etc.). Une stratégie optimale est alors à mettre en place.

3 – Comment diversifier un patrimoine constitué, et améliorer sa rentabilité ?

En matière de développement de patrimoine, il est important de se poser quelques questions de fond. Mon patrimoine est-il diversifié ? Est-il rentable ou le sera-t-il ? Est-il possible de le céder ou de le transformer ? Chaque cas est très différent, car la réponse ne peut être que personnelle selon que le patrimoine provient d’un héritage, si celui-ci est bloqué par des supports non arbitrables, etc….

Nous proposons donc de faire un audit de votre situation et vous proposer toutes les solutions ciblées, afin de répondre au plus juste à toutes ces questions.

En résumé :

Pour commencer, vous pouvez envisager des placements liquides, puis des placements à horizon moyen (assurance vie par exemple). Avec un premier apport, il sera ensuite plus aisé d’acquérir sa résidence principale. Si vous devez changer de poste et de région ou de pays lors du démarrage de votre carrière, alors la stratégie sera différente.